Conventions de codirection et de cotutelle de thèse pour l’Université de Poitiers

Une thèse peut être préparée avec un directeur de thèse de l’Université de Poitiers et un directeur de thèse d’une autre université française ou étrangère lorsque le contexte scientifique le justifie. Deux cadres permettent d’officialiser une telle collaboration : la codirection et la cotutelle.

  • La codirection est une procédure simple qui permet de reconnaître une collaboration scientifique entre l’Université de Poitiers et un autre établissement grâce à une convention de codirection. Dans une convention de codirection, l’étudiant est inscrit dans une seule université et un seul diplôme de doctorat est remis (celui de l’université d’inscription du doctorant). Elle est mise en place dans le cas où une cotutelle n’est pas possible.
  • La cotutelle de thèse est prévue par l’arrêté du 6 janvier 2005 relatif à la cotutelle internationale de thèse. Le doctorant prépare une thèse en cotutelle avec un autre établissement d’enseignement supérieur étranger (inscription dans deux universités). La  cotutelle se déroule dans le cadre d’une convention liant les deux établissements et impliquant le principe de réciprocité.

Dans les deux cas, les conventions doivent être rédigées le plus tôt possible : la discussion avec l’Ecole Doctorale sur la rédaction des conventions doit avoir lieu dès le début de la thèse, sous peine de refus. Les conventions rédigées sont remises à l’Ecole Doctorale qui fera suivre les documents aux instances compétentes. Des modèles-types de convention sont proposés ci-dessous, à adapter à chaque situation particulière.

Codirection

Recherche

Menu principal

Haut de page