Génération procédurale de détails naturels en synthèse d’images réalistes

Sujets de thèse

Intitulé de la thèse
Génération procédurale de détails naturels en synthèse d’images réalistes
Publication du sujet sur le site de l’ABG : OUI
Nature du financement : Financement institutionnel, Contrat Doctoral, Financement régional, Contrats université sur projets,)
Domaine de compétences principal (pour l’ABG) : Informatique, électronique
Spécialité de doctorat : Informatique et Applications

Lieu de travail
XLIM -DMI – SIR
Laboratoire d’accueil : XLIM/DMI

Introduction
Les applications graphiques interactives actuelles tendent vers un accroissement drastique de la quantité et de la complexité des contenus, notamment dans le cas de scènes naturelles. Cela soulève cependant de nombreuses problématiques importantes du domaine de la synthèse d’images, tels les problèmes de création, de stockage et d’affichage interactif de contenus graphiques complexes.

Présentation de l’équipe de recherche
L’Equipe de Recherche
Synthèse d’Images Réalistes de l’Institut XLIM (UMR CNRS 7252) de
l’Université de Limoges est composée cette année de 18 personnes: 7
enseignant-chercheurs permanents, 1 ingénieur de recherche CNRS, 1
professeur associé, 1 poste doctorant et 8 doctorants.
La spécialité principale du projet SIR réside dans les techniques de
rendu réaliste en synthèse d’images.

Résumé de la thèse en français
Les applications graphiques interactives actuelles tendent vers un accroissement drastique de la quantité et de la complexité des contenus, notamment dans le cas de scènes naturelles. Cela soulève cependant de nombreuses problématiques importantes du domaine de la synthèse d’images, tels les problèmes de création, de stockage et d’affichage interactif de contenus graphiques complexes.
Cette thèse se propose d’étudier ces problèmes en utilisant une approche de type procédurale. L’idée principale est de générer directement lors de l’affichage un contenu graphique complexe par le biais d’un processus pseudo-aléatoire reposant sur des propriétés statistiques. Un des grands axes de cette thèse serait l’étude de telles méthodes pour produire des détails définis directement dans l’espace 3D afin de reproduire des phénomènes naturels stochastiques (nuages, végétation complexe…) Cette approche comporte d’important défis scientifiques répartis sur l’ensemble de la chaîne de traitement d’une application graphique.
L’objectif de cette thèse est de déduire les paramètres d’une représentation procédurale à partir de diverses données (photographies, acquisition de modèle 3D…), de stocker ces données de manière compacte, de décoder rapidement ces informations et de proposer des schémas de filtrage multi-échelles afin de générer des détails graphiques complexes pour des scènes synthétiques de haute qualité.

Résumé de la thèse en anglais
Interactive 3D applications nowadays aim at a drastic increase in qualtity and complexity of graphical content, especially for computer-generated natural sceneries. This, however, raises several issues, such as defintions of new content authoring methods, efficient storage and interactive display techniques.
This thesis will focus on these issues by using procedural approaches. The key idea is to compute such details directly during rendering by using pseudo-random mecanisms. The main axis of this work will be the study of such methods to produce natural stochastic phenomenon (clouds, complex vegetation…) directly into 3D space. The objective of this thesis is to derive a procedural model using several input data sources (pictures, 3D models,…), to propose a compact storing scheme and an efficient rendering methods with multi-scale filtering to produce high-quality rendering of natural sceneries.

Description complète du sujet de thèse
Les applications graphiques interactives actuelles tendent vers un accroissement drastique de la quantité et de la complexité des contenus, notamment dans le cas de scènes naturelles. Cela soulève cependant de nombreuses problématiques importantes du domaine de la synthèse d’images, tels les problèmes de création, de stockage et d’affichage interactif de contenus graphiques complexes.
Cette thèse se propose d’étudier ces problèmes en utilisant une approche de type procédurale. L’idée principale est de générer directement lors de l’affichage un contenu graphique complexe par le biais d’un processus pseudo-aléatoire reposant sur des propriétés statistiques. Un des grands axes de cette thèse serait l’étude de telles méthodes pour produire des détails définis directement dans l’espace 3D afin de reproduire des phénomènes naturels stochastiques (nuages, végétation complexe…) Cette approche comporte d’important défis scientifiques répartis sur l’ensemble de la chaîne de traitement d’une application graphique.
L’objectif de cette thèse est de déduire les paramètres d’une représentation procédurale à partir de diverses données (photographies, acquisition de modèle 3D…), de stocker ces données de manière compacte, de décoder rapidement ces informations et de proposer des schémas de filtrage multi-échelles afin de générer des détails graphiques complexes pour des scènes synthétiques de haute qualité.

Objectifs scientifiques de la thèse
Voir la description du sujet

Compétences à l’issue de la thèse
Informatique – Synthèse d’images réalistes

Mots clés (séparés par des virgules)
synthèse d’images réalistes, synthèse de textures, génération procédurale de détails naturels
Conditions restrictive de candidature (nationalité, âge, …) : NON

Expérience/profil souhaité(e)
Non.

Modalité de dépôt des candidatures
Contacter les encadrant.

Directeur de thèse
D. GHAZANFARPOUR, Professeur
Adresse mail du directeur de thèse : djamchid.ghazanfarpour@unilim.fr
Téléphone Directeur de thèse : 05 87 50 68 10

Co-directeur de thèse
G. GILET, Maître de Conférences
Adresse mail du co-directeur de thèse : guillaume.gilet@unilim.fr
Cofinancement LABEX SigmaLIM demandé : NON
Thèse pour Action transverse : NON

Recherche

Menu principal

Haut de page