Développement d’une simulation comportementale des couches basses pour les réseaux ad’hoc

Sujets de thèse

Intitulé de la thèse
Développement d’une simulation comportementale des couches basses pour les réseaux ad’hoc
Publication du sujet sur le site de l’ABG : OUI
Nature du financement : Financement institutionnel, Contrat Doctoral, Financement régional, Contrats université sur projets,)
Spécialité de doctorat : Informatique et Applications

Lieu de travail
XLIM-SIC, Poitiers
Laboratoire d’accueil : XLIM/SIC

Introduction

Le domaine des réseaux ad’hoc constitue un secteur de recherche très dynamique au niveau national et international. Les déclinaisons sont extrêmement nombreuses, citons par exemple: les réseaux MANET (Mobile Ad’hoc Network), les réseaux VANET (Vehicular Ad’hoc Network) et les réseaux de capteurs. Ce dernier type de réseau est à l’évidence le concept qui est en train d’envahir notre société à travers la notion d’internet des objets. L’impact sociétal est évident dans le domaine de la santé, de l’environnement, de la domotique, de l’énergie, …

Pour modéliser le comportement de tels réseaux, il est indispensable de disposer de plateformes de simulation qui soient en mesure de traiter correctement les différentes couches du modèle OSI. Ce point est un challenge car il s’agit d’avoir des modèles de simulation aussi bien bas niveau que haut niveau. En outre, il faut être capable de simuler rapidement un processus tout en contrôlant la précision fournie.
Dans ce contexte, l’objectif de cette thèse est de se focaliser sur les couches basses en développant un/des modèles comportementaux. Le langage de programmation sera le systemC. La validité des modèles proposés sera évaluée par rapport à des travaux développés dans l’équipe et basés sur des approches présentant une composante déterministe forte aussi bien au niveau canal de transmission que communications numériques, voire MAC.
Cette thèse s’inscrira dans un cadre collaboratif.

Présentation de l’équipe de recherche
Nos travaux sont centrés sur l’interaction entre les couches basses du modèle OSI, en particulier la couche Physique, et la couche «Application» au sein d’une simulation réaliste d’un réseau sans fil. La spécificité de SYSCOM tient dans l’approche «système» développée qui s’appuie sur une culture à l’interface de plusieurs communautés scientifiques (onde électromagnétique, communication numérique, théorie de l’information). Cette approche consiste à étudier des stratégies d’optimisation des performances de liens radios intégrant à la fois des propriétés de l’information à transmettre, le canal radioélectrique et ses caractéristiques liées au milieu de propagation ainsi que des métriques de qualité (ICONES) imposées par l’application visée (au niveau canal, bit, réseau, voire QoE). En outre, l’originalité est aussi liée à l’adéquation de ces travaux à un grand nombre de liaisons radios évoluant dynamiquement au sein de réseaux ad’hoc/capteurs pouvant être multi-sauts et devant assurer une certaine qualité de services.

Résumé de la thèse en français

Résumé de la thèse en anglais

Description complète du sujet de thèse

Objectifs scientifiques de la thèse

Compétences à l’issue de la thèse

Mots clés (séparés par des virgules)

Expérience/profil souhaité(e)

Modalité de dépôt des candidatures

Directeur de thèse
Rodolphe Vauzelle
Adresse mail du directeur de thèse : rodolphe.vauzelle@univ-poitiers.fr
Téléphone Directeur de thèse : 05 49 49 66 14

Recherche

Menu principal

Haut de page