Résolution Coopérative de Requêtes Sémantiques

Sujets de thèse 2013

Intitulé de la thèse
Résolution Coopérative de Requêtes Sémantiques
Publication du sujet sur le site de l’ABG : NON
Nature du financement : Financement institutionnel, Contrat Doctoral, Financement régional, Contrats université sur projets,)
Domaine de compétences principal (pour l’ABG) : Informatique, électronique
Domaine de compétences secondaire (pour l’ABG) : Mathématiques
Spécialité de doctorat : Informatique et Applications

Lieu de travail
LIAS / ENSMA
Laboratoire d’accueil : LIAS

Présentation de l’équipe de recherche
La thèse se déroulera au sein du LIAS / ENSMA dans l’équipe Ingénierie des Données et des Modèles.

Résumé de la thèse en français
cf. la description complète

Résumé de la thèse en anglais
cf. la description complète

Description complète du sujet de thèse
Le contexte scientifique de la thèse se situe dans le contexte des bases de
données sémantiques (BDS). Il s’agit d’aborder le problème des traitements coopératifs de
requêtes adressées à des bases BDS. Ce type de traitement prend tout son intérêt dans le cas
des réponses vides/insatisfaisantes, pléthoriques ou intensionnelles. Il permet aussi de traiter
les problématiques liées au manque de données dans une base et également celle de la
provenance des résultats de requêtes.
Les causes pouvant conduire à ces différentes problématiques sont de deux types. La première
cause est liée, d’une part, au manque de connaissances (voir l’ignorance) de l’utilisateur des
données stockées dans la base interrogée et également de son schéma et, d’autre part, à
l’expression souvent vague et imprécise de ce qu’il désire. La seconde cause a trait au
paradigme du « Big Data » où un très grand volume de données, fournies par de nombreuses
sources, doit être gérées, analysées, examinées et exploitées.
L’amélioration des qualités des réponses retournées à l’utilisateur requiert le développement
des techniques avancées et efficaces de relaxation et d’intensification de requêtes sémantiques.
Ces techniques doivent être capables d’opérer tant au niveau concept qu’au niveau prédicat.
Quant aux réponses intensionnelles, une approche fondée sur les résumés de données sera
étudiée.
L’interrogation de bases de données en présence de données manquantes sera abordée en
s’appuyant sur des techniques issues du raisonnement par analogie. Ces techniques visent à
approcher les données manquantes par des données les fidèles et proches possibles du monde
réel.
Un travail expérimental sera aussi demandé au candidat pour, d’une part, montrer l’efficacité
et la pertinence des approches développées et, d’autre part, examiner les performances des
algorithmes proposés.

Objectifs scientifiques de la thèse
cf. la description complète

Compétences à l’issue de la thèse
cf. la description complète

Mots clés (séparés par des virgules)
Bases de données sémantiques, réponses coopératives, relaxation, intensification,
données manquantes, provenance de données.

Conditions restrictive de candidature (nationalité, âge, …) : NON

Modalité de dépôt des candidatures
contacter le co-encadrant. Prévoir d’envoyer par courriel CV, avec relevé de notes M1-M2, et lettre de motivation.

Date limite de candidature
30 avril 2013

Directeur de thèse
Allel HADJALI
Adresse mail du directeur de thèse : allel.hadjali@ensma.fr
Téléphone Directeur de thèse : 0549498060

Co-directeur de thèse
Stéphane JEAN
Adresse mail du co-directeur de thèse : jean@ensma.fr
Téléphone co-Directeur de thèse : 0549498073
Cofinancement LABEX SigmaLIM demandé : NON

Recherche

Menu principal

Haut de page