Rendu réaliste interactif des matériaux en réalité augmentée

Sujets de thèse 2013

Intitulé de la thèse
Rendu réaliste interactif des matériaux en réalité augmentée
Publication du sujet sur le site de l’ABG : NON
Nature du financement : Non connu à ce jour
Spécialité de doctorat : Informatique et Applications

Lieu de travail
XLIM
123, avenue Albert Thomas
87060 LIMOGES CEDEX
Laboratoire d’accueil : XLIM/DMI

Présentation de l’équipe de recherche
Les recherches menées par l’équipe SIR de XLIM/DMI concernent principalement les techniques de rendu réaliste en synthèse d’images. Dans ce cadre, les éléments abordés sont le rendu off-line et temps réel, la synthèse de textures et les modèles de matériaux évoluant au cours du temps.

Résumé de la thèse en français
L’objectif de cette thèse réside dans la mise au point de méthodes et techniques interactives permettant de simuler les changements d’apparence liés au temps et à l’environnement des objets virtuels. Ces travaux s’appuieront sur des modèles physiques mais aussi « basés image », et s’inscriront dans le cadre de la réalité augmentée.

Résumé de la thèse en anglais
The goal of this work is the development of interactive methods and techniques to simulate the changes in appearance due to weather and objects surrounding environment. This work will rely on physical models as well as image-based techniques. Augmented reality will also be part of the subject.

Description complète du sujet de thèse
En rendu réaliste en Synthèse d’Images, l’attention a souvent été focalisée sur les interactions lumière/matière à un niveau macroscopique (algorithmes d’illumination globale en particulier). Les avancées ont été importantes, mais le réalisme (qu’il soit hors-ligne ou temps-réel) est aussi lié à la modélisation des matériaux composant la scène (illumination locale et textures), ainsi qu’à leurs variations d’aspect dans le temps et leur environnement.

L’objectif principal de cette thèse est de proposer des méthodes de changements d’aspect interactives tout en restant physiquement plausibles. Dans un second temps, il s’agira de pouvoir adapter ces méthodes à un cadre de réalité augmentée – permettant de modifier les apparences d’objets réels.

Après un double état de l’art portant d’une part sur des méthodes de changement d’aspect et d’autre part sur les techniques de réalité augmentée utilisables dans notre problématique, le travail sera focalisé sur les façades de bâtiments par l’exploration de 2 voies: l’une passera par des simulations sur les objets en 3D, et l’autre consistera en l’étude de méthodes « screen-space ». Ces deux approches se voudront complémentaires et devraient permettre l’étude de nouveaux effets spécifiques comme par exemple le « dé-vieillissement ».

Objectifs scientifiques de la thèse
– mettre au point des modèles procéduraux, physiquement plausibles et interactifs de matériaux numériques
– adapter les modèles de changement d’aspect virtuels à des images réelles, puis à un contexte de réalité augmentée

Compétences à l’issue de la thèse
Synthèse d’images réalistes
Réalité augmenté
Physique de l’aspect des matériaux

Mots clés (séparés par des virgules)
synthèse d’images, rendu réaliste
Conditions restrictive de candidature (nationalité, âge, …) : NON

Directeur de thèse
Djamchid Ghazanfarpour
Adresse mail du directeur de thèse : djamchid.ghazanfarpour@unilim.fr
Téléphone Directeur de thèse : 05 87 50 68 10

Co-directeur de thèse
Nicolas Mérillou
Adresse mail du co-directeur de thèse : nicolas.merillou@xlim.fr
Cofinancement LABEX SigmaLIM demandé : NON
Thèse pour Action transverse : NON

Recherche

Menu principal

Haut de page