Filtres hyperfréquences par technologies additives de rupture

Sujets de thèse 2014

Intitulé de la thèse
Filtres hyperfréquences par technologies additives de rupture
Publication du sujet sur le site de l’ABG : OUI
Nature du financement : Financement organisme (CNRS, DGA, ESA, CNES, ADEME, …)
Domaine de compétences principal (pour l’ABG) : Sciences pour l’Ingénieur
Domaine de compétences secondaire (pour l’ABG) : Informatique, électronique
Spécialité de doctorat : Electronique des hautes fréquences, Photonique et Systèmes

Lieu de travail
Xlim – département Minacom
Université de Limoges
Date Limite de candidature : 01/06/2014
Laboratoire d’accueil : XLIM/MINACOM

Présentation de l’équipe de recherche
le département Minacom est spécialisé dans la conception, réalisation et tests de composants hyperfréquences passifs.
Plus précisément, cette thèse aura lieu dans l’équipe MACAO qui a développé des outils et technologies (certaines en partenariat avec le laboratoire de procédés céramiques SPCTS) sur lesquels ce sujet de recherche s’appuiera pleinement.

Résumé de la thèse en français
Dans la ligne des directives européennes sur la recherche de technologies de fabrication additive en rupture, ce sujet de thèse se concentrera sur la mise au point de nouveaux concepts de filtrage s’intégrant dans les développements technologiques en cours au sein du laboratoire d’excellence Sigma-Lim (Xlim + SPCTS).

Résumé de la thèse en anglais
With respect to the European Commission recommandations for the research of a new generation of hyperfrequencies components through additive manufacturing, this Ph D thesis will be dedicated to the design of a new generation of HF filters. They will be directly linked to the last technologies being developped in the laboratoire of excellence (LabEx) gathering two laboratories from the University of Limoges: Xlim (design and test of hyperfrequencies components) and the SPCTS (ceramic materials and additive manufacturing).

Description complète du sujet de thèse
Les applications de télécommunications de différents secteurs, que ce soit spatial, aéroporté ou grand public sont à un stade où la montée en fréquence se fait pressante pour augmenter les débits de données nécessaires aux besoins croissants dans ce sens.
Dans la ligne des directives européennes sur la recherche de technologies de fabrication additive en rupture, ce sujet de thèse se concentrera sur la mise au point de nouveaux concepts de filtrage s’intégrant dans les développements technologiques en cours au sein du laboratoire d’excellence Sigma-Lim (Xlim + SPCTS).
En s’appuyant sans restriction sur:
– une liberté de fabrication réellement 3D
– la possibilité de mélanger plusieurs matériaux de fabrication (céramique, métal, plastique)
– plusieurs technologies complémentaires (impression jet d’encre, laser direct structuring, fused deposition modeling, micro-extrusion, …)
seront explorés dans ce sujet des concepts de briques de base (résonateurs compacts haute fréquence (30 GHz et plus), transitions verticales large bande, systèmes potentiellement accordables en fréquence, report et smart packaging) permettant de poser les bases d’une nouvelle génération de composants hyperfréquences fabriqués par technologie 3D.

Objectifs scientifiques de la thèse
Conception de filtres hyperfréquences
Tests et mesures hyperfréquences de filtres de nouvelles génération pour les application de télécommunications haut débit
Utilisation de technologies de fabrication additive céramique en rupture

Compétences à l’issue de la thèse
Conception de composants HF
Familiarisation avec les méthodes de fabrication de dernière génération en technologies céramiques 3D
Tests HF de composants
Connaissance des dernières avancées en termes de fabrication additive et des nouvelles applications de télécommunications très haut débit (sol, espace).

Mots clés (séparés par des virgules)
Fabrication additive, filtres passifs hyperfréquences, télécommunications, conception
Conditions restrictive de candidature (nationalité, âge, …) : NON

Expérience/profil souhaité(e)
Titulaire d’un master II en hyperfréquences – électronique – électromagnétisme, titulaire d’un diplôme d’ingénieur sur une ou plusieurs de ces thématiques

Modalité de dépôt des candidatures
Envoi par email d’un CV et lettre de motivation

Directeur de thèse
Pr. Serge Verdeyme
Adresse mail du directeur de thèse : nicolas.delhote@xlim.fr
Téléphone Directeur de thèse : 0555457740

Co-directeur de thèse
Dr Nicolas Delhote
Adresse mail du co-directeur de thèse : nicolas.delhote@xlim.fr
Téléphone co-Directeur de thèse : 0555457740
Cofinancement LABEX SigmaLIM demandé : NON
Thèse pour Action transverse : OUI

Action transverse concernée et justification
Thème transverse Xlim – SPCTS sur la conception de filtres hyperfréquences réalisés par technologies céramiques 3D

Recherche

Menu principal

Haut de page