Ordonnancement temps réel et évaluation des ordonnanceurs sur des architectures multicoeurs

Les architectures informatiques embarquées intègrent de plus en plus de fonctions nécessitant un accroissement des besoins en puissance de calcul. Les processeurs multi-coeurs apparaissent comme étant, comme pour les systèmes informatiques usuels, une réponse adaptée à l’évolution de ces besoins. L’intérêt des systèmes multicoeur est simultanément d’offrir un accroissement performance de calcul tout en induisant des économies d’énergie puisque l’ensemble des unités de calcul sont intégrées dans un unique circuit électronique. Sur le plan applicatif, nous souhaitons centrer l’étude sur la problématique des architectures modulaires utilisées dans l’avionique et étudier l’intégration des architectures multi-coeurs dans l’ordonnancement et la validation modulaire des différentes applications informatiques. Cette approche permet de garantir l’isolation temporelle et physique des différentes applications associées à une unité de calcul.

Dans les systèmes temps réel, les contraintes de temps peuvent être dépendantes du matériel (notamment pour l’acquisition et la commande) ou bien héritées de contraintes de temps de bout en bout (par exemple cela peut être la durée maximale de trajet entre une donnée capteur et la commande résultante sur un actionneur, après avoir traversé/été transformée par différents composants pouvant être sur différents calculateurs). Les stratégies de partitionnement du temps processeurs entre les applications, d’allocation des tâches sur les coeurs, leur ordonnancement sur chaque coeur et enfin la vérification du respect des contraintes temporelles induisent de nombreux problématiques scientifiques et techniques.

Contacts: Pascal RICHARD, Emmanuel GROLLEAU

Recherche

Menu principal

Haut de page