Filtres RF accordables à supraconducteurs

Les composants RF à supraconducteurs permettent de réaliser des résonateurs avec des coefficients de surtension supérieurs à 20000 à 200 MHz. De plus, le système réalisé peut tenir dans un volume qui peut être très réduit, qui rend cette solution très attractive, même en considérant la cryogénie nécessaire pour refroidir l’ensemble. Ainsi, plusieurs industriels dont Thales Communications, développent des solutions technologiques pour intégrer de tels éléments dans les systèmes radio embarqués.
L’objectif de la thèse est d’étudier les possibilités de réalisation de composants accordables grâce aux technologies MEMS pour les systèmes de communications. En effet, cette technologie devrait permettre d’intégrer un seul filtre à très fort coefficient de surtension dans un seul cryostat, et d’aboutir finalement à un sous supraconducteur plus compact qu’un système classique.
La thèse àse déroulera au Laboratoire XLIM, pour montrer la pertinence de cette approche, qui constitue une rupture technologique importante pour la réalisation de systèmes accordables.

Contact:Pierre Blondy

Recherche

Menu principal

Haut de page