Caractérisation in situ de matériaux dans les bâtiments

L’évaluation des perturbations apportées par la traversée des cloisons est importante pour les applications Radar, HPM ou communication. L’atténuation et la dispersion apportées par la traversée d’une cloison peuvent être déduites des paramètres diélectriques de celle-ci. Dans la littérature, la caractérisation expérimentale des matériaux de construction est fréquemment réalisée pour des fréquences supérieures à 1 GigaHertz.
L’objectif est de développer une méthodologie de caractérisation de cloison pour des fréquences comprises entre quelques centaines de MHz à quelques GigaHertz.
Différentes techniques de déconvolution seront évaluées sur la détermination de la réponse impulsionnelle de la cloison. Les paramètres tels que permittivité diélectrique réelle et tangente de pertes effective seront extraits de cette réponse impulsionnelle.

Contact:Michèle Lalande

Recherche

Menu principal

Haut de page