Etude des observateurs pour le diagnostic de la machine asynchrone et interaction avec la commande

« La principale spécificité de ce travail de thèse se situe au niveau de la synergie entre la commande et le diagnostic afin de proposer des solutions fiables où les deux fonctions collaborent efficacement.
Le module de diagnostic sera chargé de détecter et de localiser les défauts statoriques et rotoriques (ou éventuellement mécaniques) de la machine asynchrone à cage en utilisant de préférence les signaux déjà accessibles dans la commande de la machine qui nécessite déjà l’observation de certaines grandeurs comme les flux, la vitesse, etc.
Une deuxième étape consistera à développer des observateurs des grandeurs électriques et mécaniques pour la commande, mais surtout pour la détection et la localisation des défauts. Ces observateurs devront être robustes vis-à-vis des défauts, des incertitudes de modèles, des variations paramétriques, des bruits de mesure, mais surtout ils devront être des indicateurs de défauts en permettant leur localisation. Des observateurs de type non linéaires adaptatifs avec modèle de référence (MRAS) ou de type Filtre de Kalman par exemple seront testés et comparés entre eux. D’autres structures d’observateurs pourront également être testées.
Finalement, l’influence de la boucle fermée sera étudiée. L’objectif de commande du système en boucle fermée (stabilisation, poursuite de trajectoire,…) devra être assuré tout en préservant la propriété que chaque défaut affecte une et une seule sortie, en particulier si plusieurs défauts apparaissent simultanément. Il s’agira ainsi, à terme, de concevoir un contrôleur intégré au diagnostic avec les défauts découplés en sortie.
Il est à noter que ce sujet de thèse s’inscrit dans le cadre du projet sur les «  »Observateurs pour le Diagnostic et la Commande des systèmes d’Entraînements Electriques » » soutenu par les GdR SEEDS et GdR MACS.
 »

contact:Sandrine Moreau

Recherche

Menu principal

Haut de page